INTERNET OF THINGS

Une priorité pour les entreprises

Je voulais rappeler ô combien les nouvelles technologies sont un enjeu majeur pour les entreprises.

Le train est en marche et il ne faut pas le louper !

La technologie est toujours en mouvement et son utilisation prend une place prépondérante dans les schémas à courts, moyens et longs termes des compagnies. Pour continuer à évoluer, il faut donc prendre en compte cette évolution.

Les entreprises l’ont bien compris car environ 30% d’entre elles déclarent développer des projets avec les objets connectés. Ce chiffre élevé est dû aux différentes avancées technologiques qui s’entremêlent et aboutissent à une utilisation de l’internet des objets dans tous les domaines d’activités.

A cela plusieurs facteurs :

1. Des coûts réduits (économie d’échelle) qui permettent d’acquérir des capteurs à un prix beaucoup plus abordable. De plus, d’après IDC, la capacité de traitement de données provenant des appareils intelligents devrait doubler (cf la loi de Moore), ce qui est un point plus que primordial pour une firme qui souhaite s’emparer des ces objets.

2. Une connexion internet de qualité et bon marché, qui de fait permet de connecter tous les appareils entre eux ou que vous soyez. Les terminaux utilisent tous les mêmes standards (Wifi, Bluetooth, NFC, etc.) et de nouvelles normes vont amener le déploiement d’une adresse IP unique à tous ces objets.

3 et 4. Toutes ces données amassées sont calculables de façon très rapide et permettent de prendre des décisions beaucoup plus rapidement avec une amélioration des capacités de calcul. Et donc cela signifie également que le stockage et l’information accessible ne sont plus un problème en termes de temps de traitement, notamment sur de gros volume de data à stocker et à transmettre. Gommant les multiples entraves qu’il pouvait exister il y a encore quelques années.

Comme je l’ai rappelé dans un de mes premiers articles, le monde du travail est en première ligne pour le développement de ces précieux objets. Cela relève du donnant-donnant. Les entreprises se développent et améliorent leurs offres ; le succès des objets connectés croissent et s’implantent de plus en plus dans nos vies de tous les jours. IDC évalue le marché français de façon très positif car il pourrait progresser de 20% par an. Pour que cela marche, les entreprises devront mettre leur focus sur la sécurité de fonctionnement des solutions, l’autonomie et enfin les standards utilisés pour les interfaces et la connectivité de ces objets.

Source :

Internet des objets : Les priorités des entreprises Françaises, selon IDC – Aruco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *